jeudi 1 novembre 2018

Au présent

Bonjour! Bonsoir! J’ai parlé à personne aujourd’hui sauf ce gars qui téléphonait de je ne sais où pour me faire croire que je gagnerais deux cent dollars. Tout ce qu’il voulait ce sont mes informations bancaires, j’ai raccroché… Jeudi, je suis chez moi tranquille avec personne pour me faire suer parce que je travaille pas, c’est bon d’être retraité. Je sais pas pourquoi je pense à cette absurde émission télé pour enfants, les Bananas Splits, une vrai folie que j’aimais regarder https://www.youtube.com/watch?v=XMl6HnhFFIA  Je crois que ça venais de San Francisco… En vieillissant j’ai commencé à me faire du souci à ce que j’allais devenir et je regardais les dessins animés… Chez le patriarche on avait pas le câble dans mon adolescence je regardais The Price is Right à cinq heure, j’aimais bien les mannequins qui présentaient les prix, vous voyez comme j’étais taré… De grandes difficulté avec le marché du travail qui étais désagréable, je vais essayer de vous expliquer que dans tous les jobs que j’avais pas un ne me plaisait une vrai torture et pas moyen de m’entendre avec les autres travailleurs… Comme disait l’autre j’étais un paquet de trouble… Une amie à qui je racontais cette vie d’enfer trouvais normal que je cherchais toujours une copine à vingt trois ans… Aujourd’hui j’ai abandonné ça je reste célibataire. Je suis pas mal vieux pour jouer au Don Juan… Ce midi j’ai préparé un macaroni ça vous en dis pas beaucoup sur mon senti, je suis triste, je crois être malade même si je suis allé voir le médecin la semaine passée. C’est probablement les courbatures qui viennent avec l’âge… Aujourd’hui c’est le premier du mois, vous savez ce que ça veut dire pour beaucoup de monde, bière, restaurant, taxi pour l’après-midi on va se distraire en rêvant qu’on est riche pourtant dimanche on vas être fauché https://www.youtube.com/watch?v=XaWQg2CSFrA  voilà une toune de Steve Faulkner qui me rappelle beaucoup de choses… Je me vois niaiser à la brasserie autour de la table de pool, j’écoeurais tout le monde j’aurais pu me faire tuer. Maintenant je fais une prière, mes valeurs ont changé… Bon! J’ai cessé de rêver de voyage je les fait, me rappelle cette autre émission de télévision, la course autour du monde à Radio-Canada j’avais trop peur pour participer, maintenant ça va mieux mais je suis vieux. Il est pas très bon mon texte cet après-midi… «  Mon âme est morte où vis je où vais-je ». Je regarde dehors, les voitures et les camions passent c’est la vie du goulag occidental, à une époque je commençais mon quart de travail à seize heure… Même là j’ai été incapable d’y rester, je vous raconte pas ça parce que je veux un autre boulot, je suis bien comme je suis. J’ai pas envie d’aller discuter avec une moppe, pour ensuite causer avec une bouteille de bière, c’est finis et je le regrette pas. Voilà c’est la chute je vous remercie d’avoir lu jusque-là!!! À la prochaine j’espère!!! Ciao!!!
Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire