mardi 15 janvier 2019

Au présent

Bonsoir! Bonjour! Je crois avoir un rhume, c’est pas très grave… Un homme change les publicités sur l’abri d’autobus. Mardi matin, je me sent lourd, la super-maman s’en va à Varadero c’est là que j’étais allé y’a quelques années, j’étais seul c’étais pas très agréable surtout que je ne bois pas d’alcool. Je me rappelle de ma visite à La Havane au restaurant pendant le diner un gars riait de mon prénom Bernard quel idiot avec ce manque de savoir- vivre mais dans l’ensemble la visite étais bien. J’ai beaucoup aimé marcher dans les rues de la ville, sur les boulevards, je pensais à l’écrivain Pedro Juan Guitiérrez , La Havane était aussi torride que ses romans. Cette visite c’est ce que j’ai préféré dans le voyage, je suis pas un gars de piscine où de plage. Quand je suis partis y’a une serveuse à qui j’ai changé mon argent qui voulait absolument que je revienne. J’ai pas assez aimé ça pour y retourner. J’ai bien aimé passé sur le Malecon. J’ai encore des souvenirs vifs des excellents musiciens dans le loundge de l’hôtel, tout ça c’est de la vieille histoire que j’ai déjà raconté ailleurs, pourtant ces temps-ci la chaleur c’est agréable. Je pense avoir attrapé le rhume à l’institut ces endroit-là sont souvent contaminé y’a tellement de monde qui y passe… La semaine passée à la radio ils ont trouvé autre chose pour nous faire sentir coupable, la pollution par passagers que produits un voyage en avion, si on les écoutes on va rester enfermé chez soi… J’ai signé Le Pacte et je fais mon possible mais donnez-moi une petite chance c’est pas moi qui pollue le plus avec mes douze milles dollars de revenus par année… Ces recherchistes radiophoniques là elles se trouvent très brillantes, bein voyons! L’écologie c’est un bon sujet pour qu’on se sente tous coupable, moi je fais ce que je peux à mon niveau quand je pourrai plus je le ferai… N’empêche tout ce plastique dans la mer c’est dégueulasse et pas beaucoup mieux celui qu’on brûle… Si j’étais pas conscient ça pourrais m’excuser, mais j’achète en me fermant les yeux. J’utilise maintenant quand même des sacs réutilisables. Semble que les bacs au bord de la rue se soit plus suffisant, je vous écris ça et ça me tue où je vais aller pour me reposer? J’espère que San Francisco va me distraire. J’aimerais beaucoup recevoir du courrier aujourd’hui pour terminer la paperasse du loyer. Si j’ai bien compris le calcul c’est pour l’année prochaine… Je sais pas si vous êtes beaucoup qui me lisez mais j’apprécie toujours beaucoup vos commentaires… J’ai presque terminé, on s’approche du matin, quelques mots encore en espérant écrire une chute convenable, le rhume semble se calmer, le sirop m’a apaisé,  comme épilogue ce seras pas grand-chose. J’espère que cette lecture vous a plu.  Comme toujours je vous remercie d’avoir lu jusque-là!!! Je termine comme ça en souhaitant vous revoir pour une prochaine lecture!!! Au revoir!!! Ciao!!!
Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire