mardi 25 juillet 2017

Au présent

Bonsoir! Bonjour! Ai dormis une bonne partie de l’après-midi. Ce matin je suis allé parler de mon groupe d’implication à la pleine citoyenneté. Je vais me faire un café. J’ai rêvé d’un ancien copain avec qui je travaillais, il étais le patron d’une entreprise qui installait des fenêtres¸ des portes et des portes patios comme toujours j’avais une petite job, j’aidais à charger et décharger le camion, et je ramassais la scrap des vieilles fenêtres. J’y arrivait tout juste parfois je dormais debout, il était bien généreux de me donner ce boulot. Je sais pas ce qu’il deviens, il est probablement à la retraite. Comme toujours mon senti est pesant. Cette semaine c’est les vacances de la construction. Je les ai déjà eu mais je vous dirai pas comment je les passait. Ce matin j’ai rencontré l’amie ex-gestionnaire de l’institut, ça m’a fait plaisir de la revoir. J’ai expliqué que malgré tout les beaux noms, les beaux principes, les soins restaient à l’hôpital et c’est ce dont les gens ont peur je crois. Reprendre Pouvoir se tiens maintenant dans un lieu « neutre » un endroit dédié à la santé mentale loin de l’hôpital, c’est possible… Parfois je dois me rendre à l’institut c’est pas plus mal si ça aide. Les gens du CIUSSS centre ouest voulait savoir comment avait démarré le groupe Reprendre Pouvoir, je leurs ai donné quelques exemples des difficultés rencontrée, de toute façon ils étaient au courant et connaissaient leurs dossiers. Les nouvelles politiques de la santé entre autre qui sont venus tout chambouler. Mais non la santé mentale c’est pas différent, c’est des maladies chroniques qu’on dis… J’ai aussi rencontré un pair-aidant qui comme il dis rejoins les plus mal pris, il travaille avec une équipe et c’est pas n’importe qui il a une formation en béton. J’aimerais faire ce qu’il fait mais je suis pas assez instruit. Je crois que j’ai bien fait de dormir cet après-midi ça me permet de vous écrire à tête reposée… Je pense encore à mon voyage, j’ai pas mal figuré ce que je ferais. Je regarde un peu mes bagages, ce matin j’ai attendus l’autobus sur un banc métro Papineau, y’avait beaucoup de monde, des mendiants… J’ai expliqué aux gens que toute cette réorganisation des soins de santé mentale allait faire mal aux itinérants, allait en créer plus. Ce que je comprends c’est qu’on a besoin de plus de soins mais on a pas d’argent. C’est difficile soigner quelqu’un comme moi atteins de schizophrénie paranoïde avec comorbidité, on sait pas par quel bout me prendre. Moi je crois profondément que si je consomme pas je me rétablis, j’arrive à vivre décemment et j’exerce ma pleine citoyenneté. Le voyage c’est un peu pour sortir un moment de tout ça, être ailleurs et autrement, ce matin métro Snowdon y’avait un parfum d’ailleurs ça sentais bon à en faire plaisir. Voilà pour ce soir. J’espère que ça vous a intéressé. Merci d’avoir-lu jusque-là!!! À la prochaine j’espère!!! Au revoir!!! Ciao!!!
Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire