mardi 11 juillet 2017

Au présent

Bonjour! Bonsoir! Pas de grandes angoisses ce matin, je pense à mon départ, encore quelques semaines. J’espère avoir le montant d’argent qu’on me dois avant de partir. J’ai le Hallelujah de Leonard Cohen dans la tête… C’est le matin il est quatre heure vingt. Je me demande ce que je fais seul sans copine. Je crois que je suis trop vieux pour ces choses-là, me rappelle de ce bonhomme qui chialais toujours parce que sa femme faisait pas la cuisine comme sa mère… C’est le moment tranquille du matin entre quatre heure et cinq heure. Le climatiseur fonctionne c’est trop mécanique pour être de la poésie. La taxe à l’hôtel de Barcelone c’est pas grand-chose deux ou trois Euro… Je me promets quelques photos d’édifices. Si vous saviez comme j’ai hâte de partir, ai mis la télé sur la chaîne Latino, je pense que ça va m’aider pour comprendre l’espagnol, quand même on apprend pas une langue en trois semaines!  Semble qu’il fait toujours beau à Barcelone… Je pense que je vais essayer de vous décrire mon senti ce matin.. À la télé ce sont les pubs de cochonneries en espagnol. C’est difficile de comprendre ils parlent tellement vite. J’ai pas envie de rien acheter. Je sais pas pourquoi je pense à mon « beauf ». La télé c’est comme si j’étais dans un autre pays, L’Espagne peut-être? Je sais bien que les espagnols parlent pas comme les sud-américains… Regresamo? On reviens… Pourtant je suis pas partis, c’est le El canal de las americas… J’ai hâte de voir comment je vais me sentir en Espagne, c’est pas Cuba on est pas isolé dans un resort tout compris, je vais me remplir les yeux. Mes réservations pour Madrid sont aussi faites, À continuacion… On continue? Je suis pas tellement dans mon senti quand j’essais de comprendre l’Espagnol. Le jour se lève, j’ai dormis cette nuit, ça me fait moins mal. Je pense au remboursement de mon transport à Montréal. Si tout est o.k. j’en ferai pas de cas, je pense que je vais quand même écrire pour mes humeurs culturelles. Je veux pas m’arracher le cœur, je crois que j’ai fait une erreur sur mon formulaire de remboursement du transport. À l’hôtel y’a un petit frigo, j’imagine qu’il y a des boissons douces, Coke, orangeade et d’autre que je connais pas. Je pense toujours à ce gars quand j’étais adolescent qui étais partis à Paris et n’étais jamais sortis de sa chambre. En tout cas moi j’ai bien l’intention de sortir, de me promener et de visiter. Je connais personne ni à Barcelone, ni à Madrid, je pense que ça fait partie du charme de la visite. Je pense que l’avion vas être plein, pour me rendre de l’aéroport à l’hôtel j’ai un transport… J’espère pas être trop fatigué quand je vais arriver. Je termine donc ici en vous remerciant d’avoir lu jusque-là!!! J’ai plus grand-chose à écrire, vous ferez une petite prière pour moi. À la prochaine j’espère!!! Ciao!!!
Bernard
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire