jeudi 6 octobre 2016

Au présent


Bonsoir! Bonjour! Aujourd’hui j’ai pris ça relax. Y’a pas eu trop d’irritant, y’a des journées comme ça… Je suis allé prendre un café au parc avec l’ami, c’étais bien… Si tout va bien lundi je vais donner une entrevue à Radio-Canada disons que c’est comme pour tout faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… Suis allé à la pharmacie, le pharmacien est sympathique, j’ai eu ma médication. Je sais je devrais pas vous parler de ça les médicaments c’est tabou, mais j’en ai besoin. J’ai pas vraiment envie de me taper une psychose, une décompensation et des journées à l’hôpital. Dans le goulag occidental, le vrai nom c’est Ville-Marie, semble que c’est un quartier défavorisé et dangereux selon LaPresse+ voilà une bonne raison pour rebaptiser ça le goulag occidental. Ce qui précède c’est très mal écris, j’ai une odeur, un parfum de fleur dans le nez, pour ce qui est de mon senti ce soir ça va bien parfois le soir comme ça je sais pas pourquoi je suis heureux. Si je m’occupe de moi, essais de faire le bien déjà là le monde va aller mieux. C’est une longue fin de semaine qui s’annonce, je crois qu’il y en a qui prennent aussi le vendredi de congé, c’est bien pour aller voir la parenté dans des pays éloignés. Je suis content d’être chez moi, de réussir à vivre seul, pas vraiment seul le jour c’est supervisé, ça m’aide beaucoup… Toujours une pensée pour le nouveau papa qui travaille au conseil du trésor, la maman aussi ils doivent nager dans le bonheur. Tout ces enfants ça commence à faire beaucoup et c’est bien… Moi je suis vieux comme Mathusalem, parfois ma mémoire n’est plus ce qu’elle était, pourtant hier j’ai retrouvé un livre sans trop forcer. Je crois que je vous l’ai déjà dis. J’aime ça écrire, pas trop réfléchir mais y aller d’un premier jet spontané. Pas trop travaillé, sur la rue les voitures passent et on entend la musique, jeudi soir, c’est jour de paye et y’a beaucoup de monde qui vont s’amuser dans l’alcool, pour moi c’est pas une bonne idée, l’alcool est synonyme de dépression et d’ennuis enfin si vous vous amusez avec ça tant mieux pour vous, mais pour moi aujourd’hui c’est finis. Tout à coups je pense à certaines valeurs humaines que détruit l’alcool, l’honnêteté et l’humilité entre autre. J’ai pas besoin du bling-bling. Je reviens dans une autre espèce de senti, je me suis brûlé la bouche avec une patate bouillie, j’ai voulu manger trop vite c’est pas très grave mais parfois je suis niais. Ce soir je vais vous illustrer ça avec une maison du quartier, des escaliers extérieurs et des balcons du goulag occidental. Il fait déjà noir, les lampadaires éclairent. Je pense que ce soir j’ai beaucoup écris mais j’ai rien dit. Après tout ça je vais prier un peu. Je termine donc en vous remerciant d’avoir lu jusque-là!!! À la prochaine j’espère!!! Au revoir!!!

Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire