jeudi 4 août 2016

Au présent


Bonsoir! Bonjour! L’amie viens de partir, j’arrête pas de faire des gaffes, aussi bien dans ce blog que quand je lui parle. Moi la danse je connais pas ça, encore moins quand c’est pour saisir une démarche de création… Me suis ouvert un Gatorade… Je crois que j’ai marché sur des œufs en posant des questions à l’amie danseuse. Quand on a affaire à des créatrices faut faire attention. Aujourd’hui j’ai fait installer un nouveau modem et un nouveau service de câble télé. J’ai deux guides sur Washington je les regarde un peu… Ai fait un hug à l’amie quand elle est partie. Je sais pas où j’en suis dans mes sentiments pour elle, ont va laisser ça comme ça… Ai regardé une émission sur l’Alsace et la Lorraine quel beaux pays. Ce soir je sais pas pourquoi je trouve que ça pue, la chaleur? Je pense aux formalistes, je sais pas trop ce que c’est, tout est dans la forme? Pas le fond? Moi ma forme elle est toute simple un peu plus près de l’expressionisme, je m’exprime et je suis déjà dépassé par toutes ces belles idées. Je suis pas un peintre j’écris, on m’auras laissé là dans l’écriture de ce qui ne va pas, l’amie s’estime beaucoup c’est bien. Moi, l’estime de moi apparait et disparait comme un petit oiseau effrayé par un chat. Quelle image! C’est pas fort quelques mots et je reviens aux serins, la nuit est déjà bien avancé, ce soir à la télé j’ai vu les Beatles en concert sur le toit de leurs studio, je crois que c’était pour l’album Let It Be ça a fait les beaux jours, si il y en eut, de mon adolescence. Je me sent peiné tout à coup, je sais pas comment vous l’écrire ma passion, les mots que je ne sais pas me mettre en bouche mais que j’essais d’écrire sans être foudroyé d’innocence. Et ça reviens l’autodénigrement, le pauvre cave que je suis. Je sais j’ai pas besoin de l’écrire d’autre le feront pour moi. Voilà tout à coup y’a une odeur de parfum c’est bien… Je pense aux vegan sur la route à Saint-Esprit ça feras pas de bons clients pour les poulets d’Angèle. Je cherche un mot, c’est pas vernaculaire, j’arrive pas à le trouver, ce soir je donne ma langue au chat je cherche trop je trouverai pas. Voilà! Je saute au Pentagone que j’espère voir bientôt, le mot me trotte dans la tête j’en deviens fou… Je trouve ça grave de pas être capable de trouver un mot, je pense que je commence a avoir cette maladie de la mémoire, L’Alzheimer, le meilleur moyen de trouver c’est d’arrêté de chercher, c’est bizarre je me souviens juste de la personne et avec qui j’étais la dernière fois que j’ai utilisé ce mot et c’est pas un bon souvenir… J’arrête ça là je le rattraperai ce mot. Je vous laisse en vous remerciant d’avoir lu jusque-là!!! À la prochaine j’espère!!! Ciao!!!

Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire