mercredi 3 août 2016

Au présent


Bonsoir! Bonjour! Je suis pas capable de rester deux minutes tranquilles, Bell a réussis à me vendre son service de télévision. J’espère que j’aurai pas de troubles, je prie le Bon Dieu que tout fonctionne. On me demande deux barres de tension j’en ai trois j’espère que c’est suffisant. Bon! Je vous écris pas à propos de mes problèmes technique. Je compte sur le technicien. Aujourd’hui j’ai pensé à l’amie danseuse aphasique, je crois que je vais mettre fin à notre relation. Je peux pas l’aider, c’est une belle femme mais j’ai toute les misères du monde à la comprendre… En ce moment je compte le nombre de prises que j’utilise… Ça me fait mal changer de service, je suis certain que les choses iront pas bien! Je vais essayer de me diriger vers mon senti, je vais demander à ma puissance supérieure que tout aille bien. Aujourd’hui je suis heureux d’avoir un climatiseur, je laisse ça là un moment… J’ai un ami qui a le service que j’ai commandé et tout va bien, ça me rassure. Moi je suis du genre à déranger toute la terre pour des problèmes de la sorte… J’écoute le brouhaha dans ma tête… Faut que je me prépare pour mon voyage à Washington. Je vais être au Comfort Inn Pentagon city, en cas d’urgence, ça me fait peur de vous écrire ça, je veux pas donner de mauvaises idées à personne… Hier des gens avec un accent ont téléphoné pour avoir mon adresse ça aussi je confie ça à Dieu.  Parfois j’ai des phrases passe partout, des paroles de chansons, je crois qu’on parle de vers d’oreille. Je me sent comme une grosse vache dans le champ, une grosse vache qui meugle en regardant passé le train… Voilà j’ai toujours cette difficulté à écrire sans me dénigrer au moins une fois par blog. Je sais pas pourquoi je fais ça c’est pas utile, je me remonte pas. Je pense au magnifique jardin japonais du jardin Botanique, je crois que c’est une chose que je devrais faire plus souvent aller m’asseoir là et méditer quoi que le zen japonais c’est pas facile. « Respire par le nez! Respire par le nez! » que je me dis, ça me ralentis j’y vois pas plus clair mais c’est moins grave. Tout à coup je suis comme vide, j’ai de la peine pour l’amie mes relations avec les femmes sont toujours difficile. Je sais vous, vous écririez pas ça dans votre blog… Celui là commence dans les avatars techniques pour presque se terminer dans les émotions sentimentales. Je suis pas un karaté kid, le sport où l’art martial devrais faire partie des jeux olympiques de deux mille vingt… Je connais beaucoup de gars qui sont passé par les dojos de Montréal, y’avait de grand maître. De grand san, en français on dirais monsieur. Je pense que je suis dus pour un revisionnement du film Karaté Kid. Je termine en vous remerciant d’avoir lu jusque-là!!! À la prochaine!!!

Bernard

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire