mercredi 3 août 2016

Au présent


Bonjour! Bonsoir! J’essaie de changer mon horaire de rédaction. Hier j’étais à une fête chez l’amie, ai un peu discuter poésie et littérature c’était intéressant. Je racontais que le blog ça pouvait apparaitre kitch à certains, mais pourquoi pas? Ce matin j’ai rendez-vous chez le médecin et demain je change de compagnie de câble télévisé. J’espère que ça va bien aller. J’essais de me « pluger » sur mon intérieur. Je me sens bien, me suis couché tôt j’ai dormis c’est encore la nuit. J’ai plus grand-chose à écrire voyez-vous, la palette de mes émotions semble à sec, c’est comme de l’acrylique ça coute cher. Si je compare je crois que maintenant je suis à l’aquarelle c’est plus difficile et plus délicat, le designer retraité de l’Outaouais pourrais m’en parler, faut laisser sécher le papier…  Hier j’étais heureux d’assister à une fête chez l’amie, je suis pas resté longtemps mais c’était très festif. Je pense à cet été où on avait loué une maison, y’en a une qui croyais qu’on voulait acheter on avait visité son chalet à L’Annonciation à cette époque j’avais une vieille voiture, une Honda toute percée, toute rouillé mais je réussissait à  sortir de la ville avec… C’était l’été de la crise du golf d’Oka avec les amérindiens, un été chaud… J’ai de la difficulté à vous écrire là-dessus, ça me fait mal dans l’âme, je pense à cet autochtone surnommé « Lasagne » je sais pas ce qu’il deviens, ça fait longtemps. Je suis loin de mon sentis avec ça… C’est étrange les souvenirs plus récents sont flous, hier je racontais comment la poésie c’est difficile, j’ai pas la prétention que ça prend, le sérieux aussi… Je trouve que ça passe vite j’essais de retenir le temps c’est impossible. Hier chez l’amie on a bien mangé, elle a fait une soupe indienne, le repas étais végétarien c’était bien ça faisait changement de mes sandwichs au jambon… Je suis triste ce matin je crois que ça marcheras pas avec l’amie. J’écoute ce qui se passe dans mon senti, je suis angoissé, on croit parfois faire de la bonne poésie avec l’angoisse c’est faux, j’écris pour essayer de passés au travers, de devenir plus serein. Je pense à ce nom de « serin » qu’on donne aux compagnons homosexuel c’est très dénigrant. C’est toujours étonnant comment les gens nomment les choses d’une façon dévalorisante… Bon! Retour chez moi j’attends un chèque de l’université pour une participation à un groupe de discussion… Avec l’amie je crois que je suis encore dans les amours impossibles, je peux pas nommer ça autrement. Hier à la fête les gens avaient tous un handicap physique, ils ne se plaignaient pas, moi et ma pauvre maladie mentale je faisait pic pic… « Un souvenir heureux »- Danièle Thompson auteur Vladimir Cosma compositeur interprète Diane Dufresne https://www.youtube.com/watch?v=Ei6SKEJz8bw J’aime bien cette chanson elle me touche c’est de la nostalgie. Je vous laisse en vous remerciant d’avoir lu jusque-là!!! À la prochaine j’espère!!! Au revoir!!!

Bernard

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire