vendredi 8 septembre 2017

Au présent

Bonsoir! Bonjour! J’arrive pas à dormir quelques heures ce soir. Je vous illustre ça avec l’immeuble baroque contemporain du ministère de l’agriculture à Madrid. J’ai pas d’autre renseignement. Je trouve les sculptures sur le toît à l’entrée superbe, il est situé Paseo Infanta Isabel à Madrid. J’ai pas trouvé l’architecte… Je vais essayer d’y aller avec mon senti encore cette nuit… Dans la nuit de vendredi à samedi y’a beaucoup d’action, les alcooliques veulent en prendre une dernière et recommencer leurs vie mais c’est pas comme ça que ça se passe, pour le mieux ils vont se retrouver saoul et seul chez eux et au pire sans connaissance dans une ruelle… Y’a une moto japonaise qu’on entend à des milles, le motard a certainement une sensation de puissance avec le bruit qu’il fait… J’arrive pas à dormir ça fait deux fois que je me couche, y’a des intoxiqués qui parlent tout seul et marchent sur la rue ça me dérange… Je mange des barres granola… Y’a ce petit pusher à qui on avait volé le stock, il pleurait parce qu’on lui avait enlevé sa business mais à qui allait il se plaindre? Mais non, je sors pas cette nuit, les femmes intéressantes sont toutes occupées par leur boulot. J’ai passé l’âge d’attendre qu’une barmaid me parle. Je me suis recouché j’ai dormis un peu sans trop rêver… Hier je me suis recouché en suçant un bonbon mais je me suis mordu la lèvre au sang… Me pensait vendredi, je croyais partir en voyage avec les voisins!  Cette semaine j’ai expliqué à un gars pourquoi j’aime les vieux pays certainement à cause des vieilles pierres, l’histoire toujours l’histoire. Ce matin je croyais avoir de la compagnie, mais non! Me souviens quand le neveu était plus jeune et qu’il venait passé des week-ends avec moi maintenant il est père de famille, je lui dis bravo! Je sais plus trop comment vous écrire mon senti, c’est toujours la nuit faut croire que j’en ai vu d’autre j’ai plus peur la nuit… Je sais où il ne faut pas aller et surtout ne pas consommer pour tenir loin la psychose. C’est étrange, j’ai encore ce senti de départ… Ça me tiens en vie je veux revivre, j’ai des notes de basse électrique dans la tête, un peu capoté!!! Je sais pas trop si je vais sortir ce matin, je pense à cette phrase « Tu sors-tu? » que demandent les prostituées. Mais non, inquiétez-vous pas je vais pas jouer par là. Un peu de difficulté à écrire ce soir j’en bave… Je reste patient, j’écoute ce que mon âme dis, pense à ceux qui ne croient pas avoir une âme, des fous violents. Je suis content de me rétablir sans avoir besoin de l’institution…Je suis allé en Espagne parce-que je voulais oublier le monde de la santé mentale, seul sur la rue ça va mais quand je suis assis à une terrasse ça ne vas plus. Merci d’avoir lu jusque-là!!! À la prochaine!!!
Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire