jeudi 1 octobre 2015

Au présent

Bonsoir! Bonjour!  Ce soir je regarde pas le sport à la télé, ça me stresse, ce qui me détend le plus ce sont les émissions de voyage sur TV5. J'aime beaucoup aussi les images d'avions. Je pense que le gars avait raison je suis pas publié parce que je suis plate.Aujourd'hui y'a eu un autre carnage au Étais-Unis, des jeunes dans un collège sont morts. Les américains comprendront jamais que leurs législation sur les armes à feu est mortelle. Autant vous le dire j'ai peur des armes dans ma vie j'ai tiré un coup de feu une seule fois j'étais enfant, je suis tombé sur le cul et j'ai pas aimé ça.Le droit aux armes à feu c'est le deuxième amendement il semble sacré. Un autre sujet que je connais pas les armes à feu. Je me souviens être allé dans le bois dans le temps de la chasse, j'entendais des coups de feu et j'ai vu des hommes avec des armes pourtant je me sentais pas en danger. Et oui! Bientôt le temps de la chasse, les chevreuils et les orignaux sur les capots de voitures. Un film a voir sur la chasse, mon lecteur designer retraité s'en souviens certainement, c'est La bête lumineuse. Une rencontre entre le poète et le monde viril des chasseurs, de la forêt. Ce soir il va faire froid, les feuilles vont bientôt changer de couleurs. On va ranger les vêtements d'été et sortir la veste d'automne. Non! Non! Je suis pas un gibier de potence même si parfois je crois le contraire personne ne me chasse. Personne n'est à mes trousses. Je sais pas si les politiciens vont parler de la liste des propriétaires d'armes à feu au Canada. Je crois qu'elle n'existe plus et que le Québec en a qu'une partie. C'est triste écrire là dessus je pense toujours au drame de polytechnique, ces jeunes filles... Je sais pas quoi dire là dessus c'est inqualifiable,l'univers m'a jamais semblé si violent, ça fait mal à l'âme. Je préfère croire que les êtres humains sont essentiellement bon. Comme souvent j'aimerais écrire quelque chose de fort mais j'y arrive pas. La nuit est tombé le parc est vide, ils ont finis de croire... C'est pas ça du tout ce que je voulais écrire, on ne finis jamais de croire, la foi malgré tout ça ne finis jamais de grandir. Mais la foi rangeras pas le climatiseur et passeras pas l'aspirateur ça c'est pour le quotidien drabe des jours d'automne nuageux.Tiens tout à coup je pense à mon père, j'ai eu des conversations sensibles avec lui mais est venus un moment ou nous n'avions plus rien a dire. J'espère qu'il est bien là ou il est. Je termine comme toujours en vous remerciant d'avoir lu jusqu'ici!!! À la prochaine j'espère!!!
 

Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire