jeudi 25 juin 2015

Au présent

Bonjour! Bonsoir! Ce matin je sais pas trop quoi vous raconter. Je suis comme les enfants quand ils arrivent au milieu des vacances scolaires, je m'ennuis. J'ai lu quelque part qu'il fallait savoir s'ennuyer. C'est grand soleil sur le goulag occidental. J'aimerais bien être poète et pondre des poèmes truffé de mots savants Je pense au reportage vu hier sur les femmes qui marient des cubains. Elles sont parfois déçu, les gars se marient juste pour immigrer au Québec. Je sais pas ce qu'ils en est pour les cubaines... J'irais bien me promener sur les rambardes de La Havane.  Dans le parc en face les enfants jouent sous la supervision des monitrices, joué pour les enfants c'est du travail là aussi ils apprennent toutes sortes de choses. Partir je veux toujours partir on m'a dis que le deal pour Cuba c'étais trop cher faut que j'attende à la dernière minute. Je vais économiser. Je devrais allé jouer dans le sable à la plage du regretté maire Doré. C'est vraiment vide ce matin, je suis pas supposé écrire ça, le goulag occidental est vivant la vie y est moins dure l'été, le vingt cinq juin on est vraiment l'été. J'ai monté le climatiseur,pense aux jeunes filles en bikini... J'aimerais bien quitter le goulag occidental pour quelques jours. Il y a beaucoup de circulation vous le savez. J'y arrive pas ce matin a vous écrire une chronique qui a du sens a me mettre en scène dans ces mots trouvé pour exprimer l'été. Le devant de l'édifice est fleuris les hémérocalles vont bientôt éclore. Dehors j'en vois qui jouent au dur à vélo, c'est idiot ils vont se faire écraser par une voiture. Je voulais réserver pour un voyage mais on m'a dis d'attendre il est trop tôt. J'essais, quand j'écris, de pas faire de mal. Je pense au chroniqueur Foglia qui il y a plusieure années avait mis la marque yogourt Liberté sur la mappe. Je sais même pas pourquoi j'écris ça, les gay doivent pas trouver que j'ai une bonne plume enfin j'écris pareil. Je crois que j'ai de jeunes lecteurs qui s'en vont à Myrtle Beach, j'ai vu la recette de shortcake. Ici bientôt ce seras la saison des fraises pour les bleuets c'est plus tard. J'ai jamais été un grand cueuilleur, ni chasseur, pas même pècheur, je sais pas comment j'aurais survécu dans la préhistoire, y'avait pas de sardines en boîtes. Survivre en ville dans le goulag occidental c'est moins compliqué que dans les steppes a chasser l'écureuil. J'affute mon clavier comme une vieille lame je vous reviendrai peut être avec quelques chose de plus incisif. Merci d'avoir lu jusque là!!! À la prochaine j'espère!!!
 

Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire