dimanche 20 avril 2014

Au présent

Bonjour! Bonsoir! Joyeuse Pâques! Ce matin je sais pas pourquoi je pense au commis d'épicerie qui place les yogours dans les frigos. C'est une Pâques tranquille, un dimanche ou on peux trouver un peu de sens même si on ne va pas à la messe. La promesse d'une résurection. J'écoute Rédio-Kénada, l'animateur parle de ses années ou il étais barman. Pâques c'est la consécration du printemps. On pense à nos lecteurs grippés et leur souhaite prompt rétablissement. Nuit après nuit le voyage à Paris s'approche. Hier place Gamelin un gars m'a appellé le gros j'ai pas répondu. C'est calme dehors. Je cherche comment vous expliquez ce qui me fait écrire. Je veux pas plagier, je veux être original. J'essais de vous traduire mes états du matin, non! Je cherche pas de coco de Pâques. Je pense à nos jurons bien québéquois, les Sacraments, Chriss et kalisse qui peuvent devenir sujet verbe et complément qu'on le veuille ou non la religion est toujours présente et là je pense à la charte. "On a appris a sacrer avant de marcher" George D'Or Y'a longtemps je ne parlais qu'avec ces jurons, soudain un parfum de frites... Y'avait aussi dans le temps l'eau de Pâques qu'on allait tôt le matin chercher à la source. Elle avait des vertues curatives, une sorte d'élixir,et je vous parle pas des poussins et des lapins qu'on engraissait pour les manger.N'empêche on a jamais trouver qui viens avant l'oeuf ou la poule. Le chocolat qui calme et qui endort, du blanc du noir quoi de meilleur qu'un oeuf en chocolat. Changement de sujet j'ai toujours hate d'être en Europe pour prendre un café rue Mouffetard sur une terrasse.C'est pas simple je cherche quoi vous écrire qui n'est pas de l'ordre de la paranoïa, tout le monde me dis que je vais faire un beau voyage. Paris au printemps c'est quand même bien. Je vais réfléchir aussi pendant ce voyage, réfléchir à mes différentes implications à ce que je veux faire du reste de ma vie, écrire? Je pense à un précédent voyage à ce restaurateur qui essayait de nous appâter avec des jurons bien québéquois, c'étais dans Le Marais je crois."Paris reine du monde, Paris c'est une blonde" Je me souviens plus si on donne un pourboire pour le service dans les bistros je crois qu'il est compris dans l'addition. Hé oui! Paname pour Bernard. J'espère qu'on parleras pas trop verlan j'y comprend rien.J'ai déjà choisi ma place dans l'avion.Voilà! J'ai dans la tête des passages de la revue Pilote et de Charlie Mensuel. Je sais pas si les bandes dessinées c'est de la culture mais c'est surement une nourriture dont je me suis nourris longtemps. Je suis un québéquois français d'amérique comme dis Elvis Gratton.Pour moi ça tiens de la schizophrénie ces nationalitées. Je vais voir Paris la vraie Paris c'est pas du cinéma ni un roman j'y vais et essayerai d'écrire, encore et encore... Merci d'avoir lu juqu'ici!! À la prochaine j'espère!!!
 

Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire