mercredi 9 mars 2011

Bonjour! Bonsoir! Personne lis sur internet, on est dans la civilisation de l'instantané c'est à qui auras le plus de clic et d'amis sur Facebook... Voilà je m'échine a essayer d'écrire quelque chose qui a du sens et comme c'est sur la machine je le perd. Je me sent vidé, vidé par l'hiver, viens d'entendre quelqu'un utiliser le la plutôt que le le il me disait "t'est la bienvenue" plutôt "t'est le bienvenue", ça me tue... Quoi dire? Dehors c'est grand soleil pourtant mon âme est dans la nuit, je me donne beaucoup mais la fatigue du bonhomme de cinquante quatre ans me rattrape. Je suis mur pour l'âge d'or... C'est tellement tranquille chez moi, on ne vois plus les petites mouches qui sortaient des vieilles canettes de Coke et tout à coup je m'aperçois que j'aime ça faire ça, vous écrire à toutes les semaines et essayez de mettre un peu d'émotion dans nos routines particulières. Je pense à ma relation avec le marché du travail comment je préfère ma situation présente... Je sais y'en a qui vont dire "ta yeule le gros Fif" et c'est pour ces raisons là que je reste chez moi. Dehors c'est l'horreur les gens qui s'insultent et s'invectivent sans aucune idées de pardonner d'accepter. C'est une de mes difficultées face aux voisins à l'étranger et là j'ai un déjà vu... Je pense à Birdland en écoutant de la musique, un peu de nostalgie "les copains aujourd'hui dispersés aux quatre vents" et la mouette qui plane dans le ciel bleu au dessus du parc... Des chansons des années soixante qu'on ne chante plus parce qu'elles évoquent l'abus le viol.... L'esthétique ringarde avec vis-à-vis l'esthétique pop recherchée, je sais pas ou je m'en vais avec ça, des idées de snob de basse classe. Je peux vous écrire ce qui me passe par la tête mais qui s'intéresse à ça les pensées d'un dément d'un taré comme disait le français dans le métro... La neige fond et je ne reste pas de glace. Mes jours s'en vont avec le temps pugnace et la boisson ou est sa place, je dis toujours non d'un sourire loquace non au poison à ce liquide vache pardon vers de limace pardon je ne laisse pas de trace, j'ai le bourdon suis pas efficace... La télé passe une pub énarvante et sifflotante de Ace, j'irai jamais là... Cette semaine je me fait haïr j'ai dis que je préférais les femmes moins jolies mais plus gentilles, parfois je suis con comme un melon, ma copine m'excuseras... Je pense que je vais inviter le maire Labeaume de Québec a lire mon blog ça va prendre de l'ampleur. Ouais!!! Les one liner c'est pas mon fort je tourne autour du pot je tourne et j'écris en essayant d'être émouvant. Je cherche le beau mot mais voilà c'est que ça. Je sent une urgence de finir cette semaine voilà! Merci d'avoir lu jusqu'ici!!! À la semaine prochaine je l'espère!!!

Wordie Bernie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire