mardi 10 février 2015

Au présent

Bonsoir! Bonjour! Je vous écris de ma nuit ou on ramasse la neige tombée sur le goulag occidental. J'ai pas de nègre il faut donc que j'écrive tout moi même. Le brouha-ha de la machinerie a cessé.Je croyais qu'il étais deux heure du matin il n'est que vingt trois heure trente. J'ai de la misère a décollé je trouve pas les mots. Si je m'envole pas c'est pas grave y'a que moi aux manettes. Je pense encore partir je ne sais vers quelle destination. Hier on a eux une discussion sur l'authenticité comment il faut se garder un quand-à-soi ne pas toujours étaler ses tripes sur la table mais s'exprimer quand même de façon assertive. C'est pour ça que je m'exprime à la première personne du singulier. Je vous laisse ce qui vous appartiens bien que j'ais pas de réaction immédiate avec le blog. Je pense a ma regretté soeur qui croyais être authentique et qui disait tout ce qui lui passait par la tête sans égards pour les autres, elles était malade faut bien comprendre. Me suis fait un café, mangé une barre tendre. Je pense à Foglia tout ce temps sans le lire, son vélo et ses chats, ces personnages avec qui   souvent il s'entretiens des artisans du terroir. Moi je suis dans l'univers des fous, tout est trop sensés y'a rien a dire. Étrangement j'ai une toune des Jackson five dans la tête, "I want you back" pourtant à l'époque ou ça jouait j'étais plus Beatles et la british invasion. Minuit quinze j'ai mangé... Suis retourné au lit, je me lève il est huit heure douze dehors y'a beaucoup de circulation les gens s'en vont au boulot. Hier j'avais envie de cesser tout ça cette écriture pour faire quoi ? Je sais pas,m'engager dans la légion étrangère? J'attend une livraison, un cable pour le Ipad par Fédéral Express. J'arrive pas a vous écrire sur mon sentis. Je me sent mal parce quelqu'un m'a envoyé son profil sur Linkdl. Ça fait plusieurs fois je sais pas quoi pensés ni quoi répondre. Une chose est certaine je suis pas à la recherche d'un emploi. C'est pour ça que je suis pas pleinement citoyen quoi que je prend mon temps pour la cause de la santé mentale qui me tiens à coeur. Je viens de comprendre que si on a a me dire quelque chose on vas y aller directement pas par réseaux sociaux interposés du moins je l'espère. Lentement je termine ce blog. Je vais lire les actualités. Je suis bien réveillé mais pas rasé. Je vais faire mon lit comment on dit? Tel on fait son lit tel on se couche?  J'arrête tout ça là en vous remerciant d'avoir lu jusqu'ici! À la prochaine j'espère!!!

Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire